La climatisation réversible est elle un mode de chauffage efficace ?

Est ce que la climatisation réversible (pac air-air) est un mode de chauffage efficace ? Est ce que le système chauffera convenablement à des températures extérieures négatives ? Procure t-elle un réel confort de chauffage ? Ces questions reviennent souvent de la part de nos clients, c'est pourquoi nous avons décidé d'y répondre dans cet article. La réponse est oui, mais si et seulement si certaines conditions sont respectées.

Les points clefs pour un fonctionnement optimal

Comment définir le système de climatisation réversible adéquate à votre logement ?

Définir la puissance adéquate

Afin de comprendre comment définir la puissance d'un système de climatisation réversible adapté au logement il faut commencer par comprendre son fonctionnement : pour produire du chauffage la climatisation réversible puise des calories dans l'air via son groupe extérieur, ces calories réchauffe un fluide frigorigène qui est ensuite comprimé à des températures élevées afin de produire du chauffage lorsqu'il circule dans les unités intérieures (split, console, plafonnier...). Plus les températures extérieures seront basses, et moins l'échange thermique entre l'air et le fluide frigorigène sera élevé, la puissance de chauffage produite par le climatiseur sera donc amoindri. 

Afin de combler cette perte de puissance le système de climatisation réversible doit être dimensionné en tenant compte des conditions climatiques de la zone géographique dans laquelle il sera installé. Exemple : pour l'installation d'une climatisation à Aubagne nous allons nous baser sur la moyenne des températures les plus froides sur l'hiver, ses données sont transmises par les stations météo. Admettons que à Aubagne cette température est de -5°C, il faudra définir le puissance de l'installation en se basant sur cette température en non sur celle affichée par toutes les documentations commerciales des fabricants, qui est calculée sur une base de +7°C extérieur. 

L'emplacement et le dimenssionement des unités intérieures

Un fois la puissance du générateur (groupe extérieur) défini, le choix des unités intérieures impactera grandement le confort de chauffage. Le type d'unités et leurs puissances doivent être définies en fonction du volume à chauffer, de la surface vitrée, de l'isolation, et de la configuration des pièces. Il est préférable de prévoir 2 unités intérieures de puissance moyenne pour une pièce de grande superficie, plutôt qu'une seule unité de forte puissance qui aura un niveau sonore élevé ainsi qu'un bassement d'air important. Le rôle de votre installateur est de vous guider dans le choix de la solution la plus optimale en fonction de la configuration de votre logement, vos contraintes budgétaires, et vos attentes en terme de confort et d’esthétique. 

Écrire commentaire

Commentaires : 0